Comment donner du PEPS à son cours ?

Cet article se présente comme un mode d’emploi simplifié permettant de construire rapidement une séquence utilisant la pédagogie participative et sociale (PEPS).

Etape 1 : construire le plan de la séquence et identifier les connaissances à partir notamment des programmes et des ressources sur Eduscol.

Etape 2 : sélectionner les parties du cours qui peuvent faire l’objet d’un enseignement en autonomie

Plusieurs critères permettent de sélectionner ces parties :

  • Elles sont relativement simples et permettent aux élèves de travailler en autonomie,
  • Elles ne nécessitent pas ou peu d’analyse et consistent généralement en un simple repérage d’informations. Toute activité susceptible de mettre en difficulté l’élève doit être réservée au temps de la classe afin qu’il puisse solliciter d’autres élèves ou bien le professeur.
  • Elles sont résumées dans un document support ou une ressource que vous pouvez mettre facilement à la disposition des élèves (vidéo, dossier du manuel, résumé de cours, etc.). Si aucune ressource ne vous semble satisfaisante, il est possible de la créer vous-même (voir la rubrique « Outils & Didicticiels »).

Etape 3 : préparer un questionnaire d’accompagnement pour guider la préparation des élèves

Donner une vidéo à regarder ou texte à lire sans accompagnement s’avère généralement peu efficace car rares sont les élèves capables de sélectionner l’information essentielle d’un document. C’est pourquoi il est nécessaire des les accompagner dans cette étape.

L’utilisation d’un formulaire Google est particulièrement intéressant car il permet au professeur de recevoir automatiquement un fichier avec les réponses des élèves. Il lui est donc possible de vérifier en quelques secondes avant le cours les éventuels élèves qui n’auraient pas fait l’exercice, mais aussi de sélectionner certaines réponses susceptibles de faire l’objet d’une reprise en classe.

Non seulement le suivi du travail des élèves est beaucoup plus précis, mais il permet également d’organiser une remédiation plus efficace lorsque le professeur s’aperçoit qu’une majorité des élèves n’a pas réussi une question précise. Quoiqu’il en soit, il est important que chaque partie réalisée en autonomie par les élèves fasse l’objet d’une reprise collective en classe afin qu’ils puissent poser d’éventuelles questions.

Précisons enfin que ces travaux en autonomie ne signifient pas forcément qu’ils doivent être réalisés à la maison. Il est tout à fait possible d’envisager une telle session en salle informatique.

Etape 4 : profiter du temps d’enseignement ainsi économisé pour consacrer davantage de temps en classe aux apprentissages

Trop souvent, les exercices d’entraînement sont réalisés à la maison car ils sont particulièrement chronophages. Grâce à la PEPS, il est possible de dégager davantage de temps pour ces activités, mais aussi pour diversifier et différencier les pratiques pédagogiques. La rubrique « Outils & Didacticiels » de ce site est notamment consacrée à présenter les différentes activités mises en oeuvre dans ce cadre.

Etape 5 : préparer l’évaluation

A la fin de chaque séance, le professeur met à la disposition des élèves une quiz leur permettant de réviser les connaissances essentielles de la leçon en vue de l’évaluation.

Etape 6 : évaluer et remédier

Cette étape fait l’objet d’un article spécifique 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s